EN FR
Boutique
MENU

Visages images

Lise Dua et 93 élèves du CP au CM2

  • CRÉATION ARTISTES / PUBLICS

03/12 - 11/12/2020

Sermérieu

© Lise Dua et les enfants

Installations et photographies réalisées par 93 élèves de quatre classes du CP au CM2.

Intention artistique pensée et menée par Lise Dua, photographe.

Temps de création mené sur deux semaines en décembre 2020.

Avec Laure Chapuis, Marie Dos Santos, Cécile Kaemmerlen, Delphine Gradeler, professeures des écoles.

À l'école de Sermérieu (38).

Intervention portée par Stimultania Pôle de photographie en partenariat avec la DSDEN de l'Isère.

Soutenue par la DRAC Auvergne-Rhône-Alpes, et l'école de Sermérieu.

Octobre 2019, Stimultania rencontre Lise Dua, photographe au regard intimiste et sensible, et l’invite à travailler avec les élèves de l’école des Couleurs à Sermerieu. Son intervention se cale, tout est prêt. Mais les événements se précipitent, tout est suspendu. Mars 2020, confinement, distance, masque. Décision est prise de reporter le travail à la rentrée

Décembre 2020. Deux confinements sont derrière. Les gestes barrières deviennent à l’usure habituels. Les masques se veulent presque une seconde peau. On apprend à lire les visages en faisant abstraction d’une partie. Ou du moins on essaye. Cependant, les distances physiques et les nouveaux accessoires en vigueur ne seront pas un obstacle pour l’artiste et pour les enfants. Et questionner le portrait et le visage de l’Autre, à ce moment là, revêt une toute autre importance.

Coulisses © Stimultania, Lise Dua et les enfants

Visages images © Lise Dua et les enfants


Née à Chambery en 1989, Lise Dua vit et travaille à Lyon. Elle est diplômée d’une licence en Arts Plastiques à Saint-Étienne en 2010 puis de l’École Nationale Supérieure de la Photographie d’Arles en 2013. Sa pratique artistique se construit autour du portrait. Elle s’intéresse particulièrement aux visages, en tant que lieu de l’identité, familiale et individuelle, mais aussi en tant que lieu d’interaction avec autrui. Nourrie par le dessin et le cinéma, Lise Dua puise également son inspiration auprès de ses proches – comme sa sœur cadette Clara qu’elle photographie durant 10 années – et dans les albums de famille, précieusement conservés. Ses recherches questionnent la mémoire, les regards, les gestes, la singularité et l’expressivité, les ressemblances. Un récit familial intime et sensible s’écrit alors entre les époques, en noir et blanc et en couleur.