EN FR
Les mots du clic Boutique
MENU

INTÉRIEUR(S)

Yann Datessen et 9 habitants de la pension de famille ADOMA

  • CRÉATION ARTISTES / PUBLICS

25/04 - 30/04/2022

Strasbourg

Photographies réalisées par Yann Datessen, photographe, Alain Wencker, Hubert Wencker, Boutgharaben Younès, Pascal Nicolas, Rémy Richter, Jean-Luc Sponne, Rachid Aissani, Sonia Bronner, habitants de la pension de famille ADOMA.

Intervention artistique pensée et menée par Yann Datessen

Temps de création mené sur 30 heures en avril 2022

Avec Nourredine Kadri et Jessica Guenoupakti, travailleurs sociaux

Production : 13 tirages (Impression panoramique)

Restitution : exposition dans les vitrines de Stimultania, au 33 rue Kageneck

Intervention portée par Stimultania

Soutenue par la DRAC Grand Est, la Collectivité Européenne d'Alsace, la Ville et Eurométropole de Strasbourg

En avril 2022, Stimultania installe Intérieur, sur la place Karl Ferdinand Braun, une photographie monumentale, extraite de la série Rimbaud de Yann Datessen. L’image a été choisie par des habitants de la pension de famille ADOMA, en préparation de l’intervention que mènera l’artiste avec eux.

La photographie Intérieur amène les participants à raconter. Leur parcours marqué par la précarité, leur absence de foyer. Mais aussi la stabilité retrouvée lors de l’aménagement dans la pension de famille, la joie d’avoir un lieu à soi, où se ressourcer et poser ses valises. Au fur et à mesure des échanges, l’envie de réaliser des portraits des résidents s’installe puis celle de photographier les espaces de vie, les chambres mais aussi tout ce qui vient faire “intérieur”.

“Sinon les grands voyageurs qui pour le dire comme Bashung ne respectent pas les consignes, souvent, nos intérieurs sont réglés comme des espaces-vitrines, des présentoirs de l’intime, ce sont des cavernes avec étagères, des étagères avec tout un tas de reflets dessus, les reflets projetés d’un intérieur encore plus enfoui : celui de nos carcasses. D’un intérieur l’autre, ces quatre murs dans lesquels nous exposons nos parcours, nos triomphes et nos douleurs, parfois même sans nous en rendre compte, ces espaces du tout dernier repli, le repli peut-être de nos destinées… Dans ces vitrines donc trouvez-y les intérieurs d’Alain, Hubert, Younès, Pascal, Rémy, Jean-Luc, Rachid, Sonia, ou encore Jean-Marc, habitants de la pension de famille ADOMA, trouvez-y des histoires à vous raconter, des histoires sur eux, des histoires sur nous qui les regardons eux, les histoires que racontent les vitrines et les reflets…”

Yann Datessen

Les photographies réalisées sont exposées rue Kageneck dans les vitrines de Stimultania.


Né en 1977, Yann Datessen vit et travaille à Paris. Il découvre et apprend le métier de photographe en autodidacte, sur le tard. Il développe des séries plurielles, sur des temps longs qui s’ancrent dans le paysage sous la forme de grandes installations dans l’espace public ou bien de petites boites flottant sur les fleuves européens à la disposition de tous. Entre 2016 et 2020, le photographe part sur les traces de Rimbaud à travers le monde.