EN FR
Boutique
MENU

Couches de souvenirs

Naohiro Ninomiya et 24 premières bac pro Accompagnement, Soins et Services à la Personne

  • CRÉATION ARTISTES / PUBLICS

06/12 - 09/12/2016

Givors

1440
Couches de souvenir © Naohiro Ninomiya et les élèves

Photographies et textes réalisés par la classe de première bac pro Accompagnement, Soins et Services à la Personne

Intention artistique pensée et menée par Naohiro Ninomiya, photographe

Temps de création mené sur 20 heures réparties sur 4 jours consécutifs en décembre 2016.

Avec Aurélia Westray, professeur d’arts appliqués.

Au lycée professionnel Casanova, Givors (69).

Intervention portée par Stimultania Pôle de photographie.

Soutenue par la DRAC et la Région Auvergne-Rhône-Alpes dans le cadre de l'appel à projets Découverte Région Passeurs de culture.

Chercher les souvenirs cachés derrière un vêtement. Naohiro Ninomiya invite les élèves à faire le portrait photographique et littéraire d’un vêtement qu’ils auront choisi. « Quand on sait le poids des mémoires, il devient plus difficile de jeter les vieux vêtements. Les vêtements qui ont vécu longtemps gagnent l’autonomie d’un personnage. » Naohiro Ninomiya

Étranges protagonistes désarticulés ou mues d’êtres transformés, les vêtements posent. Et juste à côté, dans le second studio improvisé, c’est la créature que l’on capture : de jeunes gens soudain confrontés à eux-même et aux autres. Des visages fragiles qui viendront se poser sur le vêtement, pellicule de souvenir qui s’ajoute au tissu, sensation d’une présence floue, vaporeuse, incertaine, fixée par la photographie.

En parallèle du travail sur l’image, chacun aura écrit les mots qui racontent le vêtement. Récits inventés ou réels, toujours représentatifs et sensibles, lus et enregistrés par les élèves pour accompagner les images. Un travail autour de la matière, celle du tissu et de la peau mais aussi la matière artistique : photographique, littéraire et sonore. Une approche du temps, de la lenteur, de la patience.

La réalisation prend plusieurs formes : un livre et un montage vidéo réalisés par l’artiste.


Production : 40 livres format 14×21 cm, 86 pages, distribués aux élèves ; diaporama sonore.


Né au Japon en 1969, Naohiro Ninomiya vit à Strasbourg. Il quitte son emploi en entreprise en 1996 pour travailler à la ferme dans la région d’Hokkaido puis déménage en France en 1998. Là il se consacre à la photographie et à l’art, suit les cours d’Alain Kaiser à l’école des Arts Décoratifs de Strasbourg. Ses œuvres aux noirs et blancs soyeux, très graphiques, s’expriment autour de la matière – celle du tissu, de la pierre, de la peau et celle de la photographie. Elles racontent le temps, qui passe et que suspend l’acte photographique, les liens familiaux, la présence de l’absent. Naohiro Ninomiya est représenté par la Galerie Seine 51. Il est membre de Stimultania et fait parti du comité de programmation des expositions.