LE 13.10.2018 À 12H30

110 €

En cavale avec Olivier Roller

La virilité / Les Vosges

La Cavale est un nouveau format de workshop atypique qui s’adresse à celles et ceux qui souhaitent être mis au défi.

La Cavale associe trois variables absurdes pour impulser une création débridée.

La Cavale est avant tout une expérience collective dans un espace temps limité.

Proposées par Stimultania, les Cavales sont une fois de plus un prétexte pour sortir de sa zone de confort.

 

Pour cette première cavale, Stimultania invite le photographe et ses stagiaires à raisonner par l’image sur la notion de virilité dans les montagnes vosgiennes. Le départ sera donné à 12 H à Strasbourg pour une randonnée entre Klingenthal et Bischoffsheim. Une nuitée est proposée à l’ensemble du groupe à Obernai (camping).

 


Tarifs

110 euros / offre duo à 200 euros

 

Un acompte de 50 euros sera demandé au moment de l’inscription.

Si vous souhaitez que Stimultania réserve votre emplacement au camping d’Obernai, merci de nous le préciser.

Un supplément de 12 euros vous sera demandé au moment de l’inscription.

Le transport, les déjeuners, le matériel de camping et de randonné est à la charge du participant.

 

Date limite d’inscription : le 7 octobre 2018

Inscriptions auprès de Lucine Charon, lucine.charon@stimultania.org

Paiement en chèque, espèces ou en ligne.

Pour plus d’informations contactez-nous directement au 03 88 23 63 11

 


 

Programme complet :

 

LE SAMEDI 13 OCTOBRE

 

12 H 30 : Rendez-vous à Stimultania, 33 rue Kageneck
Rencontre avec Olivier Roller
Présentation du weekend
13 H 30 : Départ pour la gare routière pour le bus 257
15 H : arrivée à Klingenthal
Début de la randonnée et de la Cavale.

 

LE DIMANCHE 14 OCTOBRE

9 H : départ de Obernai vers Bischoffsheim
11 H 30 : Ter pour Strasbourg et fin de la Cavale.

 

Prérequis :

 

Tous les niveaux sont acceptés, débutants à professionnels.

A la demande du photographe, les participants sont invités à photographier en numérique et à se munir d’un trépied.

Prévoir de bonnes chaussures de marche.

 


 

« Le premier portrait que j’ai réalisé fut celui de mon grand père. Ce visage, déjà cadré très serré et dénué de tout artifice, incarnait la seule figure d’autorité paternelle que je connaissais alors. J’ai pour la première fois dépassé les clichés du portrait : sourire, se tenir droit, être beau !

Alors étudiant en Sciences politiques et en Droit, j’ai abandonné ces projets pour me tourner vers le portrait photographique. J’avais désormais trouvé mon langage.

Il me fallait des visages. J’ai alors rencontré de nombreux écrivains, cinéastes qui faisaient la promotion de leur travail. La presse m’a rapidement commandé des portraits, et pendant 15 ans, ai travaillé pour les grands journaux et magazines européens. Je continuais à montrer des visages de très près.

Après quelques années, j’ai voulu dépasser le cadre de communication dans lequel étaient mes sujets : l’un faisant la promotion d’un livre ou film, l’autre d’une réforme.
J’ai alors changé de métier: je suis devenu artiste.

Je contacte les hommes de pouvoir, leur proposant de venir faire un portrait dans mon atelier, pour rien, pour devenir un objet artistique accroché sur le mur d’une exposition.

Depuis 2009, je réalise une fresque photographique, cherchant à décrire le pouvoir et l’influence en ce début de XXIème siècle, par les individus qui le composent.

Des portraits où se mêlent financiers, publicitaires, intellectuels, diplomates, ou encore Empereurs romains.

Dans mes expositions, le mur entier est composé d’images, du sol au plafond où les hommes de pouvoir du XXIème siècle viennent se confronter aux bustes en marbre des Empereurs Romains. Je rends contemporains et quelquefois vivants ces bouts de pierre sculptés où chaque brisure, éraflure est le miroir de nos rides. » Olivier Roller

Aucun Rendez-vous à venir.
ACCÉDEZ AUX ARCHIVES RDV