DU 12.09.2008 AU 26.10.2008

du mercredi au dimanche de 15 h 30 à 18 h 30

VERNISSAGE
vendredi 12 septembre à 18 h
Entrée libre

En toutes circonstances

Alain Kaiser

En toutes circonstances est un geste d’adieu provisoire à l’argentique et au noir et blanc, au moment du passage à l’outil numérique.
J’ai retenu dans plus de trente années archives des moments de grâce photographique, au Népal parmi les réfugiés tibétains, au Sahara au cours de dix années de reportages et d’empathie pour le Front Polisario, en Mauritanie avec les enfants prostitués, à l’École Supérieure des Arts Décoratifs, à l’Opéra National du Rhin, au Musée d’Art Moderne et Contemporain de Strasbourg, à l’hôpital ou à domicile.
Certes, un “dessus d’iceberg”.

 

 

Aux États-Unis, j’ai voulu sentir avec les yeux quatre mille kilomètres en territoire Navajo, par une errance à travers les paysages surdimensionnés du cinéma et de la littérature qui nourrissent depuis l’enfance mes enthousiasmes.
Je n’ai pas de tendresse particulière pour la photographie de paysages, lui préfère celle des hommes ; mais Monument Valley me parle parce que j’y retrouve Ford et la Chevauchée fantastique, une mesa et un arroyo parce que j’y vois Joe Leaphorn le lieutenant de police Navajo des polars de Tony Hillerman, une route sans fin parce que j’y vois les camions de Pechinpah ou celui fou de Spielberg dans Duel, le désert de Chihuahua enfin parce que ce sont les confins géographiques des cavaliers déjantés de Cormac Mac Carthy dans Méridiens de sang. Une fois constatée la démesure minérale et esthétique des espaces, une fois digérée la phrase récurrente « in the middle of nowhere », j’y ai cherché des hommes et des femmes à l’ombre des pierres, des plumes et des Stetsons…

 

 

Alain Kaiser

 

 

Alain Kaiser est né en 1949. Il vit et travaille à Strasbourg. Alain Kaiser a été successivement reporter aux Dernières Nouvelles d’Alsace (1972-1977) puis photojournaliste indépendant jusqu’en 1985, période durant laquelle il a voyagé à travers le monde, en collaborant avec la presse française et étrangère. Depuis 1985 il enseigne la photographie à l’École Supérieure des Arts Décoratifs de Strasbourg et assure la couverture des spectacles lyriques de l’Opéra National du Rhin. Il a photographié le conflit du Sahara Occidental pendant plus de 10 ans et publié en 1993 un livre intitulé « États d’exil », 135 images en noir et blanc du versant civil du conflit. Il est l’auteur d’« opéra État de veille », a signé l’iconographie de « Façade » (Antigone), « La Vie Réconciliée » (Fayard) et « Un lycée en prison » (Alphacom/cuej).



Aucune exposition à venir.
ACCÉDEZ AUX ARCHIVES PHOTO