DU 09.06.2017 AU 27.08.2017

DU MERCREDI AU DIMANCHE DE 14H À 18H30

FERMETURE ESTIVALE DU 31.07 AU 15.08 INCLUS



COMMUNIQUÉ DE PRESSE

L’image latente ou l’attente de l’image

Une exposition de Bob Fleck

Pour ses 30 ans d’existence, Stimultania donne carte blanche à son fondateur, Bob Fleck. Énigmatique, osée, éphémère, l’exposition « L’image latente ou l’attente de l’image » fait la part belle aux réflexions sur les mécanismes contradictoires de l’acte photographique.

 

« Latence attente de l’image beauté du geste photographique.

Image miroir caché(e).

En face, l’autre geste….

et son apparition-disparition. »
Bob Fleck.

 

« Si la photographie se veut être un enregistrement mécanique et objectif du réel, elle n’est pas moins une source de doute, de fantasme et d’émotion. « Faire une photographie » induit une contemplation et une appropriation du monde.

 

Bob Fleck, membre fondateur de Stimultania, questionne directement l’acte photographique et son support. Sa pratique est tournée autour d’une action : la disparition. L’ensemble de sa production est intimement liée aux épreuves de sa vie. Animé par ce désir de créer, Bob préfère les images floues, confuses, altérées où seul le spectateur tend à s’évader d’une réalité.

 

L’artiste nous dévoile un travail toujours en cours de réflexion où le public est invité à pénétrer dans ce lieu si singulier qu’est l’atelier. Dans l’espace d’exposition de Stimultania, Bob Fleck investit chaque parcelle de mur et chaque recoin bétonné.

 

Autodidacte, le personnage Bob Fleck serait certainement plus proche du performeur que du photographe. La création de Photo Mégot, au 14 rue Sainte-Hélène en 1974 à Strasbourg, transgresse la « normalité » d’un studio photo en proposant une approche expérimentale de la prise de vue. Le parcours et la production de Bob interpellent sans cesse par leur richesse plastique et expérimentale.

 

Loin du voyeur dérobant des images, Bob Fleck contemple la rue et ne cesse de provoquer la rencontre. Ses photographies de la Grand’Rue à Strasbourg en 1980, ainsi que ses portraits de passants en 1983, rappellent l’errance du photographe glanant les images. En 1992, Stimultania a 5 ans. « Photofolies » prend place, invitant le public à se photographier à l’aide d’un dispositif d’une chambre photographique déclenchée par une poire. Cet imposant appareil sur son trépied de bois n’est pas sans rappeler l’héritage des photographes mobiles improvisant des studios photo et cela dès les années 1910.

 

Si la photographie peut permettre de se souvenir et d’ancrer un évènement dans le visible et la mémoire, pour Bob, la pratique de l’image, animée ou fixe, rime aussi avec une disparition. L’artiste déroge aux règles du métier de photographe pour tendre vers un refus du connu, où le document photo n’est autre qu’un langage sensible.

 

L’acte photographique chez Bob est une expérience : celle du monde qui l’entoure, des êtres aimés et d’un territoire. »

 

Lucine Charon

[Extraits de la feuille de salle]

 

 

Né à Colmar en 1944, vit et travaille en Alsace.

 

Repères biographiques

1944 : Né sous les bombes le 6 janvier à Colmar

1964 – 2016 : Étudiant à l’École d’Architecture de Strasbourg

1974 – 2016 : Photographe de l’École d’Architecture de Strasbourg

1974 : Installation dans les combles au 14 rue Sainte-Hélène à Strasbourg

1976 : Création de Photo Mégot

1987 : Création de Stimultania

2006 : Déménagement de toute la rue Sainte-Hélène à Labaroche

 

Sélection d’expositions

1969 : « Londres », exposition personnelle, rue Saint-Nicolas des Ondes, Strasbourg

1972 : « Images de Strasbourg », exposition personnelle, Palais du Rhin, Strasbourg

1979 : « Pan 83 », exposition collective, AMC centre d’animation culturelle de Mulhouse

1983 : « Osmond Palace », exposition personnelle, La Fnac – La Maison Rouge, Strasbourg

1977 : « Casanova », rue Sainte-Hélène, Photo Mégot, Strasbourg, Pilsen, Mulhouse

1977 : « IQA Visages de l’Alsace », Aubette Strasbourg, Colmar et Mulhouse

1990 : « D’une Grand’Rue à l’autre », Stimultania, rue Sainte-Hélène, Strasbourg

2015 : « Festicave », Ammerschwir

1980 : « Jardins ouvriers, jardins oubliés, ou 2 ares de bonheur (environ). », Ville de Strasbourg et Paris

1994 : Exposition collective à la gare de Strasbourg

2014 : Centre socio culturel, Espace Lézard, Colmar

 

 

 

 



Aucune exposition à venir.
ACCÉDEZ AUX ARCHIVES PHOTO